Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 16:04

Lors d’une conférence de presse, l’Association Global Chance, qui réunit des ingénieurs et des spécialistes de l’énergie, a proposé des éléments de réflexion pour éclairer le débat sur la transition énergétique. Ils sont détaillés dans le n° 33 des Cahiers de Global Chance. Voici un aperçu rapide du scénario alternatif pour la ré-attribution des concessions hydrauliques, présenté par André Marquet.

 

Pour rappeler le contexte : En conformité avec le droit européen, la loi sur l’eau et les milieux aquatiques de 2006 a ouvert les concessions hydrauliques à la concurrence.  Leur potentiel de stockage de l’énergie est de l’ordre de 39 TWh et elles représentent une puissance d’environ 20 GW mobilisables rapidement pour faire face aux appels de pointe, et sont donc utilisées actuellement pour les pointes hivernales dues au chauffage électrique. Global Chance préconise d’utiliser ces ressources davantage en complémentarité avec les énergies renouvelables. Il s’agit à une échelle locale ou régionale, d’exploiter le stockage d’énergie hydraulique (lacs et éclusées) pour régulariser la production d’énergies renouvelables (principalement, le solaire et l’éolien). Cela implique de demander aux candidats opérateurs des sites d’investir dans ces énergies, en complémentarité de la production hydraulique, et dans la maîtrise des consommations d’électricité au niveau territorial.

 

Aux trois critères d’attribution des concessions mis en avant dans les appels d’offres  (investir pour augmenter la production hydroélectrique de l’ordre de 10%, améliorer l’impact environnemental et prévoir une redevance/partage de la rente hydraulique), André Marquet de Global Chance propose d’ajouter un 4ème critère qui valoriserait les candidats engagés à la fois dans le développement des énergies renouvelables et dans la maîtrise de la consommation. « Des renforcements de puissance pourraient être envisagés dans le but d’équilibrer davantage les énergies renouvelables, avec éventuellement l’usage de réseaux locaux et intelligents, de type smart grids », a-t-il précisé.

 

 

Dossiers sur la sûreté nucléaire, les gaz de schiste… et, en prime, un conte excellent

 

D’autres interventions intéressantes sur la situation énergétique en France et en Allemagne (par Andréas Rüdinger) la sûreté nucléaire (par Bernard Laponche), les gaz de schistes (par Benjamin Dessus) ont été faites à cette conférence. Tout (dont une partie en ligne) est dans le n° 33 de Global Chance intitulé « Des questions qui fâchent : contribution au débat national sur la transition énergétique ».

 

     Pour ma part, ce que j’ai préféré dans ce numéro,  c’est le conte « Un Noël de bure » de Benjamin Dessus (Président de Global Chance). Une fiction poétique, drôle et un peu mystique, qui évoque le problème des déchets nucléaires dans toute sa dimension,  l’éternité. C’est aussi une métaphore inquiétante des exigences quasi sacrificielles du nucléaire. Accessible ici.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mijo - dans hydraulique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Une autre énergie est possible
  • Une autre énergie est possible
  • : Les énergies renouvelables, leurs enjeux et leurs usages au quotidien.
  • Contact

Profil

  • Mijo
  • Journaliste indépendante.
 
J'espère, à travers ce blog, contribuer à alimenter un débat démocratique sur nos choix énergétiques.
Un peu la tête dans les étoiles certes, mais les pieds sur terre dans des baskets bleues. Twit: Colorwatt
  • Journaliste indépendante. J'espère, à travers ce blog, contribuer à alimenter un débat démocratique sur nos choix énergétiques. Un peu la tête dans les étoiles certes, mais les pieds sur terre dans des baskets bleues. Twit: Colorwatt

Recherche

Liens