Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 17:38

Le débat sur la transition énergétique sera un peu plus long que prévu et le projet de loi de programmation énergétique, issu du débat, ne sera présenté qu’en septembre. La décision a rassuré un peu les ONG qui redoutaient un calendrier resserré et tronqué.

Il règne encore un certain flou quant à l’organisation du débat et à la liste des participants.

 

FEE espère encore une participation

FEE (France Energie Eolienne) qui n’a pas obtenu de place dans le Conseil National du Débat « malgré ses demandes répétées », a repris un peu d’espoir et espère obtenir un siège à la suite de la déclaration de la Ministre de l’Ecologie et du Développement Durable qui a annoncé que les listes ne seront définitives que le 13 décembre. France Energie Eolienne qui représente 250 entreprises, 11000 emplois et 7 000 MW installés à ce jour, rappelle dans un communiqué que l’éolien est une énergie compétitive, décarbonée, susceptible de participer à la ré-industrialisation de la France avec 60000 emplois en 2020. L’éolien est aussi une énergie décentralisée, ancrée dans les territoires, qui bénéficie d’une image positive auprès du grand public. 61% des français sont prêts à accepter des éoliennes à moins d’un kilomètre de leur habitation d’après l’enquête Energies Renouvelables BVA 2011 pour l’ADEME, précise le communiqué de FEE.

 

Les ONG restent sur leur garde

Hier, juste avant l’ouverture du débat, la Fondation Nicolas Hulot, le CLER, HESPUL, le WWF, le Rassemblement pour la planète, ont déclaré dans un communiqué que le périmètre du débat doit couvrir « l'ensemble des secteurs et en particulier les infrastructures de transport ». Ces associations veulent que le débat « s'inscrive dans le cadre des engagements pris par la France, notamment au sein de l'UE », qu’il aboutisse à « une vision d'un avenir énergétique sobre et équitable » et « à des mesures politiques et des moyens d'actions pour le quinquennat en cours ».

 

Greenpeace ne participera pas au débat « dans les salons » mais agira sur le terrain

Greenpeace qui a claqué la porte, compte bien pointer les vrais problèmes avec des actions sur le terrain. Le 29 novembre au matin, une dizaine d’activistes de Greenpeace ont déployé à la centrale du Tricastin une banderole de 60m2 sur laquelle on pouvait lire “Tricastin en zone sismique, on en parle vraiment !”.

Greenpeace s’est indignée de l’absence de représentants des ENR au débat et dénonce les reniements du gouvernement. « Les filières renouvelables très prometteuses en emplois sont en panne. La filière solaire s’effondre et le développement de l’éolien est bloqué par la question des tarifs d’achat de l’électricité » précise le communiqué.

Sur les renouvelables, François Hollande et Jean-Marc Ayrault avaient promis des mesures d’urgence, mais pour l’instant, rien. Encore un signe qui nous confirme le manque total de volonté d’inscrire la France sur la voie de la transition énergétique” conclut Jean-François Julliard.

«  Greenpeace ne participera pas au débat “dans les salons” mais sera bien présente pour défendre sa vision de la transition énergétique sur le terrain avec sa capacité d’interpellation, d’action et de mobilisation » déclare l’association.

 

Agir pour l’environnement écrit à Delphine Batho

Dans une lettre à Delphine Batho, Stéphen Kerckhove, Délégué général d’Agir pour l'Environnement et Membre du conseil national du débat sur la transition énergétique, demande l’arrêt des violences à Notre Dame Des Landes, l’intégration dans le débat de la question des infrastructures de transport, de même que celle de l’EPR de Flamanville et de sa ligne THT, et la possibilité de pouvoir disposer dans ce débat de véritables scénarios, « y compris envisageant une sortie rapide du nucléaire ».

http://www.agirpourlenvironnement.org/sites/default/files/communiques_presses/DEBAT_ENERGIE_D%C3%A9claration_St%C3%A9phen_Kerckhove.pdf

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Une autre énergie est possible
  • Une autre énergie est possible
  • : Les énergies renouvelables, leurs enjeux et leurs usages au quotidien.
  • Contact

Profil

  • Mijo
  • Journaliste indépendante.
 
J'espère, à travers ce blog, contribuer à alimenter un débat démocratique sur nos choix énergétiques.
Un peu la tête dans les étoiles certes, mais les pieds sur terre dans des baskets bleues. Twit: Colorwatt
  • Journaliste indépendante. J'espère, à travers ce blog, contribuer à alimenter un débat démocratique sur nos choix énergétiques. Un peu la tête dans les étoiles certes, mais les pieds sur terre dans des baskets bleues. Twit: Colorwatt

Recherche

Liens