Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 17:17

 

Horreur. Hier, à peine sortie d’une présentation presse de l’opus 2 de Plantes contre Zombies, un jeu pour iPad plutôt rigolo, j’ai vu une vraie attaque de zombies contre l’écologie. C’était pas une fiction mais la sinistre réalité. Hélas, l’armée des plantes vient de subir une perte et on ne peut pas se défendre à coups de coco-canon comme dans le jeu. Etat des lieux.

 

-7%. L’écologie ainsi que la politique des territoires (-8%), accusent la plus forte baisse de crédits dans le projet de loi de finances pour 2014. Oui, c’est un mauvais budget. Delphine Batho a dit la vérité et elle a sûrement de bonnes raisons. « Selon l'un des piliers de la majorité à l'Assemblée, Louis Gallois aurait annoncé lors d'une réunion qui a eu lieu lundi 1er juillet qu'aucun projet d'investissement d'avenir ne figurerait dans le budget du ministère de Mme Batho, ce qui aurait expliqué la colère de la ministre » précise Le Monde . L’exclusion brutale de la Ministre, façon Soviet suprême, est choquante, et si l’écologie est vraiment privée d’investissements d’avenir, c’est grave. C’est la place de notre pays dans les technologies innovantes et tout notre futur qui sont compromis.

 

Quid de la transition énergétique ?

 

L’opinion publique a bien compris l’urgence d’aller vers un nouveau modèle énergétique et l’opportunité qu’il représente. Les résultats de la consultation organisée par Delphine Batho dans le cadre du débat en cours le prouvent (voir article). Mais les décideurs ont-ils pris la mesure de cette nouvelle conscience environnementale ? Il semble que le fossé continue de se creuser entre les citoyens de ce pays et ceux qui le dirigent ou prétendent vouloir le faire. 

 

Ce matin l’attaque des zombies s’est poursuivie sur les ondes  et l’on a entendu certains dénoncer le bilan inexistant de l’actuel Ministère de l’Ecologie. Pour ma part, je tiens à défendre la capitaine des plantes limogée, qui a sans doute fait ce qu’elle pouvait faire pour la cause environnementale, ce qui est déjà pas mal quand on est cernée par des lobbies gore lourdement équipés en armes fossiles et très influents dans la haute administration.  

 

Delphine Batho a organisé la première grande consultation citoyenne sur la transition énergétique et l’opération a été plébiscitée par les participants. Cette consultation a révélé beaucoup d’attentes en France sur le développement des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique et des économies d’énergie, perçus non comme des coûts, mais comme une chance pour notre économie. Le Ministère de l’Ecologie a redonné un peu de souffle à l’éolien avec un nouveau contrat d’achat et via la loi Brottes qui supprime les Zones de Développement de l’Eolien et la règle de 5 mâts paralysante. Il faut saluer l’effort, tant les divisions anti-éoliennes sont puissantes en Gaule. Delphine Batho a défendu l’autoconsommation solaire, la filière bois-énergie et les bioénergies, et s’était prononcée pour la suppression de l’avantage fiscal du diesel. Elle est à l’origine de la première loi cadre destinée à instaurer la future Agence de la biodiversité.

Enfin Delphine Batho a développé des relations cordiales et constructives avec son homologue allemand Peter Altmaier (Ministre Fédéral allemand de l’Environnement, de la Protection de la Nature et de la Sureté Nucléaire) , en vue d’une coopération franco-allemande pour soutenir le prix de la tonne de CO2 et d’élaborer en Europe un modèle de transition énergétique réussie (voir article). Dans un tweet, Peter Altmaier l’a d’ailleurs félicitée pour son travail. En cette période de tension, de tels messages en provenance d’Outre-Rhin sont rares.

 

Bon vent, Delphine.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mijo - dans opinions
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Une autre énergie est possible
  • Une autre énergie est possible
  • : Les énergies renouvelables, leurs enjeux et leurs usages au quotidien.
  • Contact

Profil

  • Mijo
  • Journaliste indépendante.
 
J'espère, à travers ce blog, contribuer à alimenter un débat démocratique sur nos choix énergétiques.
Un peu la tête dans les étoiles certes, mais les pieds sur terre dans des baskets bleues. Twit: Colorwatt
  • Journaliste indépendante. J'espère, à travers ce blog, contribuer à alimenter un débat démocratique sur nos choix énergétiques. Un peu la tête dans les étoiles certes, mais les pieds sur terre dans des baskets bleues. Twit: Colorwatt

Recherche

Liens