Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 23:50

 

Aujourd’hui le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault a dévoilé un plan d’investissements d’avenir de 12 milliards d’€ sur 10 ans qui mobilisera « presque 7 milliards d’€ dans la transition énergétique ». De l’enveloppe dédiée à la transition, c’est l’efficacité énergétique, via un plan de de rénovation urbaine de 5 MM d’€ et le déploiement des compteurs Linky (généralisé dans tous les logements en 2020) qui se taille la plus grosse part.

Coté transports, le Premier Ministre a salué le rapport Mobilité 21, « d’une qualité exceptionnelle » en ajoutant qu’il n’était pas question de « lancer des programmes pharaoniques » mais « d’améliorer la mobilité quotidienne des français ». C’est le scénario 2 du rapport qui a été retenu, qui n’est pas le favori des écolos, mais ceux-ci  ont toutefois salué l’annonce de Jean-Marc Ayrault. Objectif : Suivre les recommandations de la Commission Duron qui propose d’améliorer le réseau ferroviaire existant plutôt que de lancer de nouvelles lignes LGV. « Les trains intercités doivent prendre leur place » a précisé Jean-Marc Ayrault en évoquant une commande publique de 500 millions d’€ pour des trains neufs. En tout, l’effort pour la mobilité sera de plus de 5 MM d’€ par an.

Hors transition énergétique, les investissements d’avenir porteront principalement sur un plan numérique de 20 MM d’€ destiné à offrir du haut débit sur tout le territoire, davantage de moyens pour l’enseignement supérieur et la recherche, des moyens pour les industries de pointe à hauteur de 1 MM d’€, un programme de rénovation des hôpitaux de 4 MM d€ par an.

Les projets retenus dans les investissements d’avenir par appels d’offres seront soumis aux règles de l’éco-conditionnalité.

Dans son discours, Jean-Marc Ayrault a dévoilé sa vision de la France du futur, une France avec des « logements pour tous », mieux isolés (…) qui utilise une énergie davantage issue des énergies renouvelables et moins du nucléaire. Une France qui émettra moins de gaz à effet de serre et où l’économie circulaire sera développée (...) une France où l’accès à la connaissance sera facilitée (…) une France qui aura créé des relais de croissance pour les entreprises. Le Premier Ministre a parlé de « faire en temps utile  les choix qui s’imposent » et « d’engager des réformes structurelles ».

 

La répartition des investissements d’avenir (selon le document officiel du gouvernement)

 

3,65 MM d’€ pour « Recherche et Université »

2,3 MM d’€ pour « Transition énergétique , rénovation thermique et ville de demain »

1,7 MM d’€ pour « Innover pour l’industrie du futur »

1,5 MM d’€ pour « Excellence technologique des industries de défense »

1,3 MM d€ pour « Aéronautique et espace »

0,6 MM d’€ pour « Economie numérique »

0,55 MM d’€ pour « Jeunesse,  formation, modernisation de l’Etat ».

0,4 MM d’€ pour « Santé ».

Le petit hic c’est que sur le total de 12 Milliards d€, la part directement affectée à la transition énergétique n’est que de 2,3 MM d’€. Mais la transition énergétique devrait bénéficier indirectement d’autres investissements. A suivre…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Une autre énergie est possible
  • Une autre énergie est possible
  • : Les énergies renouvelables, leurs enjeux et leurs usages au quotidien.
  • Contact

Profil

  • Mijo
  • Journaliste indépendante.
 
J'espère, à travers ce blog, contribuer à alimenter un débat démocratique sur nos choix énergétiques.
Un peu la tête dans les étoiles certes, mais les pieds sur terre dans des baskets bleues. Twit: Colorwatt
  • Journaliste indépendante. J'espère, à travers ce blog, contribuer à alimenter un débat démocratique sur nos choix énergétiques. Un peu la tête dans les étoiles certes, mais les pieds sur terre dans des baskets bleues. Twit: Colorwatt

Recherche

Liens