Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 17:13

 

« Le débat est clos » a dit Arnaud de Montebourg. Le gouvernement a décidé de ne pas suivre les recommandations de la Cour des Comptes qui critiquait la moindre taxation du diesel qui fait perdre à l'Etat 7 milliards d’€.

Donc ni taxation du diesel, ni prime à la reconversion en 2013. Les pics de pollution ont de beaux jours devant eux et les urgences des hôpitaux continueront d’être saturées par les bronchiolites et les rhinites des petits. Avec des conséquences aggravantes pour les comptes de la Sécu, ce qui ne semble pas émouvoir non plus le gouvernement.

Le Réseau Action Climat de France qui fédère 450 associations pour la protection de l’environnement a vivement réagi. « L’argent issu de la suppression progressive de cette niche fiscale permettrait de financer des alternatives à la voiture individuelle et de compenser, pour partie, le surcoût pesant sur le budget des ménages les plus modestes » déclare le RAC-France. Pour les associations, « la fiscalité n’est pas nécessairement confiscatoire. Elle peut être redistributive et ainsi permettre d’être socialement juste et écologiquement efficace, alors qu’aujourd’hui l’incitation fiscale au diesel est payée directement par les contribuables (y compris celles et ceux qui n’ont pas de voitures) et par l’assurance maladie. »

Pour Michel Dubromel de FNE  (France Nature Environnement) « le relèvement du taux de taxe sur le diesel constitue une des réponses au grave problème de santé publique auquel la France est confrontée et qu’aucune mesure existante n’a véritablement tenté de résorber à ce jour. Refuser d’en discuter avant même que le débat sur la transition énergétique ne soit clos et que le comité sur la fiscalité écologique n’ait rendu ses conclusions représente tout simplement un pied de nez au processus de concertation annoncé par le Président de la République ».

La France, avant-dernière de l’Europe sur la fiscalité écologique

Les associations au sein du RAC-F « appellent le Premier Ministre à clarifier au plus vite la position du Gouvernement sur ce sujet, à se montrer cohérent et ferme et à laisser la porte ouverte aux débats. La France est toujours située à l’avant-dernier rang au niveau européen en matière de fiscalité écologique. Repousser en fin de mandat l’adoption des mesures fortes qui s’imposent aujourd’hui pour rattraper ce retard n’est pas une option ».

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mijo - dans transport
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Une autre énergie est possible
  • Une autre énergie est possible
  • : Les énergies renouvelables, leurs enjeux et leurs usages au quotidien.
  • Contact

Profil

  • Mijo
  • Journaliste indépendante.
 
J'espère, à travers ce blog, contribuer à alimenter un débat démocratique sur nos choix énergétiques.
Un peu la tête dans les étoiles certes, mais les pieds sur terre dans des baskets bleues. Twit: Colorwatt
  • Journaliste indépendante. J'espère, à travers ce blog, contribuer à alimenter un débat démocratique sur nos choix énergétiques. Un peu la tête dans les étoiles certes, mais les pieds sur terre dans des baskets bleues. Twit: Colorwatt

Recherche

Liens