Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 17:43
 

Photo-Cacique-Raoni-copie-1.jpg

                                                                        Photo : Colorwatt

 Le Cacique Raoni et le Cacique Megaron (premier plan de gauche à droite) à l'atelier Picasso à Paris

 

 

Emouvante rencontre vendredi dernier à l’atelier Picasso à Paris. Le Cacique Raoni, un des grands chefs du peuple Kayapo, accompagné du Cacique Megaron destiné à lui succéder, ont lancé un appel pour sauver la forêt Amazonienne. Dénonçant les projets de grands barrages hydroélectriques, en particulier celui de Belo Monte qui menace les territoires indigènes sur les rives du fleuve Xingu, ils font campagne en Europe pour sensibiliser les chefs d’état et les populations et faire pression sur le Brésil. Leur combat « Urgence Amazonie » est soutenu par l’ONG Planète Amazone.

 

Outre l’arrêt de la construction de ce barrage, les représentants du peuple Kayapo demandent le respect des droits de l’Homme pour les peuples forestiers d’Amazonie dont les droits sont régulièrement violés. Ils lancent un appel aux dirigeants européens (le Cacique Raoni a notamment rencontré François Hollande) pour que leurs pays stoppent leur participation à la déforestation et à la destruction de la biodiversité en Amazonie (importation de soja ou viande amazonienne, de bois issus de la forêt tropicale, participation aux projets de barrages géants dans le bassin amazonien…) Enfin, ils lancent un appel à la solidarité pour permettre au Cacique Raoni de construire sur le territoire de Kapot-Nhinore, convoité par toutes sortes d’exploitants et soumis régulièrement à des invasions, un village qui ferait office de centre de surveillance et d’information sur les droits des populations.

 

Quelles alternatives au barrage de Belo Monte ?  

 

Le Cacique Raoni pense que c’est au gouvernement brésilien de trouver des solutions pour produire de l’énergie sans porter préjudice aux peuples autochtones. Les Amis de la Terre qui soutiennent le Cacique Raoni, considèrent que les investissements doivent aller en priorité à l’efficacité énergétique, et proposent comme alternative écologique aux grands barrages, les petits barrages  inférieurs à 10 MW, gérés collectivement et localement, explique Ronack Monabay, en charge de la campagne institutions financières internationales aux Amis de la Terre. Il cite aussi le Wall Street Journal, avec lequel il est pour une fois d’accord : «la raison pour laquelle les petits barrages ne sont pas construits, c’est qu’ils distribuent le pouvoir économique et politique plus qu’ils ne le concentrent ».

Figure emblématique de la protection de la forêt Amazonienne, le Cacique Raoni (82 ans) a reçu le soutien de chefs d’état, dont Jacques Chirac, d’artistes (Sting, Sigourney Weaver) de personnalités (Nicolas Hulot, Vincent Cassel…). Le combat des Kayapos a même inspiré le réalisateur James Cameron  pour son film Avatar.

 

 Pour soutenir le Cacique Raoni, on peut faire des dons en ligne www.raoni.com

Et pour lutter contre la déforestation, on veille à ce que les meubles et objets en bois que l’on achète utilisent du bois issus de forêts durablement gérées (label FSC, PEFC, ou TFT).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Une autre énergie est possible
  • Une autre énergie est possible
  • : Les énergies renouvelables, leurs enjeux et leurs usages au quotidien.
  • Contact

Profil

  • Mijo
  • Journaliste indépendante.
 
J'espère, à travers ce blog, contribuer à alimenter un débat démocratique sur nos choix énergétiques.
Un peu la tête dans les étoiles certes, mais les pieds sur terre dans des baskets bleues. Twit: Colorwatt
  • Journaliste indépendante. J'espère, à travers ce blog, contribuer à alimenter un débat démocratique sur nos choix énergétiques. Un peu la tête dans les étoiles certes, mais les pieds sur terre dans des baskets bleues. Twit: Colorwatt

Recherche

Liens