Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 14:43

 

Basée à Eragny (95), la société MADEP, qui fabrique et distribue depuis 20 ans du matériel pour l'industrie électro-technique, propose depuis cet été un service de dépannage pour les éoliennes domestiques de puissance inférieure à 3 kW.

 

Les équipes de MADEP peuvent expertiser une installation, établir un rapport technique portant sur la partie électrique, et proposer les actions pour en optimiser la rentabilité et en assurer la protection. La prestation va jusqu’à la mise en place de systèmes de mesure, l’analyse des performances de l’installation en fonction du potentiel de vent (vitesse de rotation, puissance fournie…), la proposition de modification et d’adaptation du matériel, le suivi sur plusieurs mois du bon fonctionnement.

 

Dans certains cas, il suffit d’une intervention à distance. « Une grande partie des onduleurs ne sont pas programmés sur la courbe de l’éolienne, et avec un onduleur non programmé, l’éolienne ne peut pas produire d’énergie» explique Bruno Beaucousin, ingénieur EnR chez MADEP. « Il est possible de vérifier à distance sur PC,  si l’onduleur est programmé, et  le programmer avec le client en intégrant les données des courbes de l’éolienne» précise Bruno Beaucousin. Cette prestation est de l’ordre de 80 €.  

 

En France, le parc d’éoliennes domestiques est estimé à environ 7000 à 10000 machines. MADEP a lancé ce service, parce que, en tant que fournisseur de composants d’éoliennes (transformateurs et coffrets électriques), l’entreprise était régulièrement contactée par des clients désespérés devant leur machine en panne, ou dont la production était inférieure aux promesses du fabricant ou de l’installateur.  Le marché du petit éolien a été pris d’assaut par des opérateurs à l’affut d’argent facile (importateurs/grossistes faisant venir des éoliennes d’Asie,  installateurs ne cherchant pas à comprendre leur fonctionnement) et, hélas, plusieurs particuliers ont été victimes de ces aigrefins.  Pour qu’une petite éolienne (sur mât jusqu’au 12 m) marche, il faut impérativement de bonnes conditions de vent. « Dans la plupart des cas, les puissances annoncées par les constructeurs sont vraies, mais s’il n’y a pas de vent, il n’y aura pas de production », rappelle Bruno Beaucousin.

 

Le site de l’entreprise : www.madep.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Mijo - dans éolien
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Une autre énergie est possible
  • Une autre énergie est possible
  • : Les énergies renouvelables, leurs enjeux et leurs usages au quotidien.
  • Contact

Profil

  • Mijo
  • Journaliste indépendante.
 
J'espère, à travers ce blog, contribuer à alimenter un débat démocratique sur nos choix énergétiques.
Un peu la tête dans les étoiles certes, mais les pieds sur terre dans des baskets bleues. Twit: Colorwatt
  • Journaliste indépendante. J'espère, à travers ce blog, contribuer à alimenter un débat démocratique sur nos choix énergétiques. Un peu la tête dans les étoiles certes, mais les pieds sur terre dans des baskets bleues. Twit: Colorwatt

Recherche

Liens